L’équitation

L’équitation est la technique de la conduite du cheval sous l’action humaine. Elle peut être pratiquée comme un art, un loisir ou un sport. Dans cette discipline, l’être humain s’appuie sur l’utilisation d’un équidé, le plus souvent un cheval ou un poney. Le mot provient du latin equitare, qui signifie « monter à cheval ».

L’équitation tient historiquement un rôle utilitaire, puisqu’elle est initialement développée pour faciliter les déplacements. À cela s’ajoute un rôle militaire, par le biais des corps de chevalerie et de cavalerie. Avec la généralisation de la motorisation, elle s’oriente presque essentiellement vers la pratique du sport et des loisirs, principalement dans des centres équestres et des « poneys clubs ». L’équitation fut longtemps une pratique largement masculine, en particulier dans les pays occidentaux. Elle devient mixte au cours du XXe siècle, et attire désormais une majorité de femmes dans ces pays.

Les disciplines d’équitation sont très nombreuses et variées. Les sports équestres comptent trois disciplines olympiques : saut d’obstacles, dressage, et concours complet d’équitation. Parmi les disciplines les plus pratiquées figurent également la randonnée équestre, l’endurance, l’équitation western et la voltige en cercle. Ces dernières années, l’équitation éthologique s’est fortement développée, ainsi que la voltige cosaque et des spectacles équestres tel que le carrousel. Le succès du couple formé avec un cheval dépend notamment de la relation de confiance et de respect qui s’établit entre l’être humain et l’animal. En compétition, l’équitation est l’un des rares sports où hommes et femmes concourent à égalité. Les distinctions se font en fonction du niveau des cavaliers, des chevaux, et de la difficulté des épreuves.

Les sports équestres regroupent toutes les disciplines équestres sportives (saut d’obstacles, dressage, concours complet, TREC, endurance etc.). Certaines, généralement gérées par la fédération équestre internationale, ont une portée internationale et sont représentées aux Jeux olympiques (le saut, le dressage et le concours complet) et aux Jeux équestres mondiaux. D’autres sont locales et pratiquées dans certains pays, voire certaines régions uniquement. Toutes les disciplines équestres peuvent se pratiquer en équitation handisport.

L’équitation se pratique avec un matériel spécifique réparti en trois familles : ceux ayant trait au harnachement, permettant de contrôler et protéger le cheval, ceux relatifs au matériel de soin et de pansage et enfin, l’équipement du cavalier ou du meneur.

En équitation montée, l’équipement courant du cheval se compose d’un filet ou une bride munis d’un mors ou d’une ennasure (hackamore, sidepull, bitless), qui permet de contrôler la tête du cheval. Il faut aussi un tapis de selle (sert à protéger le garrot et la colonne vertébrale du cheval et les éventuels pincements de peau, il se met en dessous de la selle), une selle sanglée, le plus souvent munie d’étriers, pas seulement pour sécuriser le cavalier, mais surtout pour répartir le poids de ce dernier sur le dos de sa monture. En équitation classique, le cavalier porte aussi une bombe) ou un casque pour protéger sa tête en cas de chute, un gilet de protection (il protège le dos et les côtes en cas de chute), et utilise, si nécessaire, une cravache ou encore des éperons.